Réduisez vos cicatrices en 8 semaines

Les cicatrices apparaissent sur la peau en réponse à une plaie qui modifie l’aspect normal de la peau. Il existe différents types de cicatrices, selon le type de plaie qui les a provoquées et la capacité de cicatrisation de chaque personne.

L'évolution d'une cicatrice au fil du temps dépend en grande partie du soin que l'on lui prodigue dès le départ. Le processus de cicatrisation s'effectue sur une période de plusieurs semaines : la plupart des plaies superficielles peuvent cicatriser en un mois environ, tandis que pour d'autres il faut compter plus d'un an.

 

La première semaine

  • Etape d'hémostase et de coagulation: Les premières heures après la formation de la plaie déterminent l'activation de la cascade de coagulation sanguine, à l’aide des protéines et des plaquettes qui forment une maille de fibrine pour fermer la plaie.
  • Etape inflammatoire: Elle commence immédiatement après la précédente et parfois en parallèle. Les globules blancs et autres cellules défensives telles que les macrophages se déplacent vers la plaie pour détruire les bactéries et d’autres substances nocives, en nettoyant la blessure et en prévenant l'infection. Ils déclenchent la production de substances qui facilitent la croissance de nouveaux tissus et la réparation des tissus. Ils attirent également les cellules du système immunitaire qui continuent à contrôler les infections. Il est courant que cette réponse inflammatoire soit associée à une douleur, une rougeur ou un œdème dans la région.

Pendant ces premiers jours, le plus important est de réaliser des cures antiseptiques, de préférence deux fois par jour. Si la plaie est superficielle et n'affecte que l'épiderme, la guérison sera complète. Au cas où le derme est impliqué, une cicatrice va former.

 

La deuxième et la troisième semaine

Etape de prolifération: Elle commence une fois que la plaie est « propre ». L'objectif de cette étape est de générer de nouveaux tissus qui comblent le vide provoqué par la destruction des fibres et des cellules. De nouvelles fibres et de nouveaux vaisseaux sanguins se forment et peuvent causer une rougeur.

Durant ces semaines, il peut être nécessaire de continuer les cures antiseptiques. Si la plaie avait besoin de points de suture, c'est le moment où les points de suture seraient retirés. Vous pouvez toujours sentir une sensibilité au niveau de la cicatrice. Si la croûte s’est déjà décollée, vous pouvez commencer à utiliser des pansements réducteurs de cicatrices.

 

La quatrième semaine

Etape de maturation: Durant cette étape, il y a la réorganisation des nouvelles fibres de la peau qui interagissent avec la peau saine environnante.  Cette étape peut durer plusieurs semaines, voire des années. Au cours du temps, la cicatrice change de couleur et acquiert une apparence nacrée et fine.

Masser doucement la cicatrice aide à activer des tissus, à organiser des fibres et à soulager si l'on ressent encore une gêne (légères brûlures ou démangeaison).  A partir de ce moment, les pansements seront vos compagnons indispensables, car ils aident à la régénération, protègent des rayons ultraviolets du soleil et empêchent la possibilité de nouvelles blessures dans la même zone.

 

De la cinquième à la huitième semaine

Le processus de guérison est avancé à partir de la cinquième semaine, mais il n’est pas pour autant abouti. Cette période est très intéressante pour la prévention des chéloïdes et des cicatrices hypertrophiques puisque l’étape de maturation de la plaie est toujours active.

Il faut continuer avec les soins qui ont été entamés la semaine précédente : massage et pansement. Les pansements sont très confortables car ils durent environ une semaine ; période durant laquelle, il faut laisser la peau guérir et ne pas s’inquiéter. 

Les pansements créent un microclimat qui favorise la restructuration et protège du soleil, ce qui est indispensable pour la régénération de la peau.

Les pansements doivent être utilisés pendant environ 2 mois pour tirer pleinement avantages de leurs bénéfices. Au-delà de ce délai, il faut observer au cas par cas. En ce qui concerne les grandes cicatrices ou les tendances chéloïdes, il peut s’avérer nécessaire de prolonger l'utilisation jusqu'à 6 mois. En cas de doute sur la durée nécessaire à votre cicatrice, votre médecin ou votre pharmacien saura vous conseiller.

Lire aussi...

Les bienfaits de Trofolastin

Les astuces pour bien appliquer un pansement réducteur de cicatrices

Les pansements peuvent vous aider à cicatriser vos plaies rapidement, tout en évitant l’apparition de cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes disgracieuses. Ces pansements réducteurs de cicatrices créent un microclimat cutané qui favorise la formation de nouvelles fibres de collagène et d’élastine,...

Continuer à lire

Les bienfaits de Trofolastin

Toutes les crèmes cicatrisantes, sont-elles identiques?

L'utilisation de produits indiqués pour les cicatrices vise à améliorer l’aspect final de la zone blessée d'un point de vue fonctionnel ainsi qu'esthétique. Les principales options sont les pansements, les crèmes ou les huiles appliqués directement sur la cicatrice. Le...

Continuer à lire

Les bienfaits de Trofolastin

Une cicatrice vous dérange?

Les cicatrices se forment au cours d'un lent processus de cicatrisation qui entraîne une transformation de la peau et des tissus sous-cutanés. Tout au long de ce processus évolutif, différents symptômes peuvent apparaître qui sont généralement gênants. Beaucoup d'entre eux...

Continuer à lire
Acheter